« Lorsqu’un passant admire une vitrine Tiffany, je voudrais qu’il s’y reprenne à deux ou trois fois. Je voudrais lui susciter une perception nouvelle des choses, qualifiée par les philosophes zen “d’illumination”. »

 

—Gene Moore

Charles Lewis Tiffany, fondateur de Tiffany & Co., était passé maître dans l’art du spectaculaire. Bien avant son temps, il avait compris la nécessité universelle du rêve. Depuis la création de sa première boutique à New York en 1837, les vitrines magiques de Tiffany extasient les passants. Charles Tiffany comprenait l’importance de la théâtralité, et était prêt à orner ses vitrines en conséquence pour attirer les foules. En 1868, P.T. Barnum, un entrepreneur de spectacles, a commandé une calèche miniature en argent ornée de gemmes pour l’offrir au Général Tom Pouce, artiste de cirque nain mesurant  64 cm", et à sa fiancée. La calèche, exposée dans les vitrines de la boutique flagship de Tiffany aux numéros 550-522 sur Broadway, a attiré de nombreux passants.

 

L’intemporalité des vitrines de Tiffany a été immortalisée dans le film culte Diamants sur canapé. Le personnage principal, joué par Audrey Hepburn®, est attiré par la vitrine de la boutique Tiffany flagship de la Cinquième Avenue à New York. Elle déclare : « Quand je suis comme ça, la seule chose à faire, c’est de sauter dans un taxi et d’aller chez Tiffany. Ça me calme tout de suite. La paix et la majesté qui y règnent. Là, rien de mal ne peut vous arriver. »

 

Audrey Hepburn®—Marque commerciale et portrait détenus par Sean Hepburn Ferrer et Luca Dotti—Tous droits réservés.